Histoire de Figuig

 
. Théorie d’avant J.C
. Période d’après J.C
. Période d’après l’avènement de l’islam 
. Période de la colonisation française
. Post- indépendance
Figuig histoire

Préface :

Située dans l’Est du Maroc, Figuig est l’une des plus anciennes villes du royaume. Connue par son climat semi - désertique, ses innombrables dattiers et ses Ksour. Jadis, on comptait plusieurs Ksour, mais aujourd’hui sept seulement sont encore debout, notamment :

- ksar Hammam Foukani
- ksar Hammam Tahtani
- ksar Laabidate
- ksar Lamiz
- ksar Loudaghir
- ksar Oulad Slimane

Qui sont regroupes pratiquement dans la même région et finalement ksar Zenaga qui se trouve, dans la partie basse de Figuig, séparé des autres Ksour par le « Jourf » une hauteur terrestre.

Figuig : la grande histoire

Pour illustrer l'histoire de Figuig d'une façon rigoureuse, Nous signalons à nos lecteurs que les dattes de la préhistoire, et qui sont mentionnées dans le passage ci-dessous, sont encore sujet des théories et d’études des spécialistes de l’histoire du fossile.

Théorie d’avant J.C

Les gravures rupestres découvertes au XIXe siècle dans la région frontalière avec l’Algérie remontent à des milliers d’années. Des archéologues prétendent que ces vestiges datent de la période néolithique. (Entre 10000 et 2300 Avant J.C ). Cette période est caractérisée par le changement du mode de vie de l’homme : il abandonne la chasse pour l’agriculture et l’usage des animaux.

Les conditions écologiques et naturelles de la région de Figuig favorisent et accentuent l’approche qui montre que cette oasis n’était pas uniquement un point de passage mais aussi un lieu habitable. Ce qui renforce le fait que l'histoire de Figuig remonte à la préhistoire.

Période d’après J.C

Entre 429 l’an où les Vandales ont conquis le Nord de l’Afrique et 636 quand la bataille de Yarmouk a eu lieu, il eut une certitude que la religion prédominante à Figuig était le christianisme.

Après avoir vaincu les Byzantins lors de la bataille de Yarmouk, et depuis 645, les musulmans ont propagé l’Islam vers l’Afrique du Nord. A cela s’ajoute que pèlerins chrétiens de Figuig ont subi l’influence de la nouvelle religion ; L’Islam, lors du pèlerinage à Jérusalem. C’est l’aube de l’Islam à Figuig.

Période d’après l’avènement de l’islam

5eme siècle hégire / 11eme siècle :
les tributs de Senhaja et Banou Hillal se sont dirigées vers Figuig ce qui va influencer les relations Inter-Ksour et provoquer des conflits.

6eme siècle hégire :
la région est soumise sous l’autorité de la dynastie Mouahidite dirigé par Yacoub El Mansour AlMouahidi.

956 hégire / 1549 :
Le sultan Esâadi Mohammed Alcheikh emprisonne les nobles de Figuig afin de soumettre la ville sous son règne. Ces nobles n’ont été libérés qu’après l’intervention des médiateurs proches du sultan.

1061 hégire / 1651 :
sous le règne des Alaouites, le sultan Mohammed Ben Sherif s’engage dans une bataille féroce pour soumettre la ville de Figuig sous son autorité.

1089 hégire / 1679 :
renouvellement de la Bayâa de Moulay Ismail qui gouverna le Maroc entre 1084 et 1139 hégire (1673-1727). Les gouverneurs de Figuig de cette époque faisaient recours à l’oppression et tenaient la ville de Figuig avec une main de fer, notamment Molay Abdel Malik fils du sultan en 1118 hégire.

1782 :
l’un des conflits le plus violent entre les Ksour prend fin. Les sources d’eau étaient en général la cause de ces conflits. A cette année ksar Aljouaber disparaît à jamais.

1299 hégire / 1881 :
dans la nuit du mercredi 10 Rabii athani jusqu’à midi, les français ont essayé vainement d’écraser la résistance de Figuig qui soutenait la résistance algérienne contre l’occupant français. Cette bataille a eu lieu à Zenaga à la place Oussiaimane et qui a engendré la victoire des figuiguis qui ont perdu 30 martyres et 18 blessés, contre 129 morts et 50 blessés dans le camp des français.

Juillet 1883 :
le célèbre résistant algérien Cheikh Bouamama retrouve son lieu de naissance (Hammam Foukani) Figuig dans le but de rassembler et réorganiser ses troupes militantes.

Période de la colonisation française

1321 hégire / 1903 :
le général Oconor mène une compagne militaire agressive contre les habitants de la ville de Figuig. Le 9 juin, ce général bombarde le ksar de Zenaga avec 600 tirs de canon, maisons et dattiers sont détruits. Son insolence l’emmène à détruire devant les habitants la coupole de la mosquée de la Jemâa. Pourtant aucune résistance n’était signalée.

1er août 1946 :
le roi mohammed V ordonne la construction de l’école Annahda qui aura un rôle de centre de formation des cadres. Cet établissement était supervisé par le feu Alhaj Mohammed ben Frej.

Post- indépendance

02 mars 1956 :
l’indépendance du Maroc.

26 février 1961 :
le décès du feu majesté Mohammed V.

03 mars 1961 :
le prince héritier Moulay Hassan devient le roi du Maroc.

Octobre 1963 :
entre l’Algérie et la Maroc se déroule la guerre des sables : l’Algérie refuse de rendre au Maroc ses terres incluses dans le territoire de l’occupant français. Après cette crise les habitants de Figuig ont perdu une superficie considérable de leurs terres et dattiers.

Mars 1973 :
comme d’autres villes marocaines, Figuig a connu une vague de séquestration abusive par l’état sous prétexte qu’ils soutenaient l’opposition armée

23 juillet 1999 :
décès de sa majesté le roi Hassan II.

30 juillet 1999 :
le prince héritier Moulay Mohammed devient le roi du Maroc.

07 janvier 2004 :
création de l’Instance Equité et Réconciliation par l’ordre de sa majesté Mohammed VI. Cette commission est non judiciaire, mais son but est de réconcilier et de dédommager le peuple victime des événements antérieurs.
La ville de Figuig est parmi les villes qui ont été incluses dans ce programme.

29 et 30 janvier 2005 :
audience d’écoute aux témoignages et souffrances des victimes.